Podium historique en D1 mixte !

Facebooktwittergoogle_plus

Une saison se bâtit. Elle se bâtit de différentes façons : avec un coach organisé (merci Pierre!), avec un plan d’équipe bien établi, avec des joueurs bourrés de potentiels avec des expériences diverses, avec des pratiques intenses, etc. Bref, performer, c’est un gros paquet d’éléments bien mélangés. La seule façon de performer, c’est de réussir… quand ça compte. Pour l’équipe, ce qui comptait, c’était le championnat mixte.

La première phase avait placé la barre haute en titi! Une grosse victoire contre Sesqui et un bon match serré contre Izno. On était chaud pour la seconde phase, mais pas cuit, ça c’est clair!

Première bonne nouvelle : nous avons réussi à convaincre M. Klem de nous accompagner pour cette seconde phase. Il s’est laissé désirer le coquin, mais nous étions plus qu’heureux qu’il ait accepté de se joindre à nous! Son talent avec le disque avait été magnifique à voir contre le vent en compagnie de Nénette et de Junior à la phase 1! Par contre, Gilles a dû déclarer forfait. En bon père, il a veillé sur son enfant. On aurait aimé qu’il soit avec nous, pas de doute!

La route se passe pas mal. Les pets répétés de Junior propulse un bus vers l’avant à vitesse grand V. L’autre bus, on n’a pas besoin des gaz, Jib nous conduit ça en pilote de F1. On aurait dit qu’il était au volant d’un kart de course tellement il était à l’aise au volant.

Revenons à nos moutons : la seconde phase! Il nous restait un match de poule à jouer contre le SUN. On obtient le premier break, on marque l’attaque suivante. On était en route vers une grande victoire! Malheureusement, la réalité nous a vite rattrapé. Apparemment, ça fait quelques années qu’ils jouent ensemble. C’est ce que la légende dit. Nous avons rapidement constaté que leur jeu de handler est assez impressionnant. Une série de give and go contre le vent nous place en mauvaise posture. À l’usure, ils auront raison de nous 11-5. La logique de la poule est donc respectée, ils termineront devant nous. Au fait Chachou, les Monkey jouaient plus mixte que vous! C’est décidé (hahaha).201603_D1mixte_3Second match de la journée. LE MATCH. Celui qui décidera d’une grande partie du sort de notre saison. Pour la cause, nous affrontons BDM. Un club avec une histoire riche n’ayant jamais été exclu du top 4 du championnat mixte. Étonnamment, on engage ce match assez confiants. Non que nous ayons la certitude de gagner, mais nous ne sentons pas de sentiment d’infériorité au sein du groupe. Tout le monde est focus sur ce qu’il doit faire, et tout le monde le fait bien. Si bien que nous prenons rapidement l’avance dans la partie. Une avance que nous ne perdrons jamais. À noter le plongeon spectaculaire de Bastien pour sauver un disque dévié par Pauline. Bastien a littéralement sorti son gogo- gadgeto-bras pour s’y rendre. C’était magnifique! Junior a pu réaliser un de ses rêves les plus chers dans cette partie… faire l’avion en courant sur le terrain après avoir marqué le dernier point contre BDM! Nous dédions cette victoire à Cécile pour son anniversaire de 25 ans!201603_D1mixte_4Les Monkey s’assurent un top 4, une première pour le club en championnat mixte! Les joueurs sont heureux, mais visent la première place. Il reste une bonne partie du boulot à faire et nous le savons. Petit fait surprenant, le top 4 est constitué de clubs uniquement issus de la poule A (Izno, Sesqui, Monkey et Sun). De ces quatre clubs, 2 de la région Parisienne et 2 de l’Est de la France! Ça fait plaisir de voir différentes régions représentées parmi les finalistes!

Il était temps que cette journée se termine. Au dire de Junior, Jib marche comme un étalon en déclin. On dirait que Klem a fait la traversée du désert à le voir se rendre au bus. Ce repos sera bien mérité. Pierre autorise les joueurs à boire une bière en apéro pour bien terminer la journée! Nous tous savons que les résultats de cette journée sont biens, mais que nous pouvons faire encore plus!

On se réveille le dimanche, on ouvre le store et quel bonheur de voir des joueurs d’autres équipes s’affairer autour de leurs voitures pour aller jouer. C’était vraiment une bonne idée de gagner ce quart, surtout pour commencer plus tard!

Vous allez presque être surpris d’apprendre qu’il vente… encore. C’est pas mal l’histoire de ces championnats. Pour ce match, nous affrontons Izaka, contre qui nous avons fait bonne figure à la phase aller. On se dit que le vent va nous servir plus qu’eux. Nénette nous prépare un magnifique échauffement musical : ça détend l’atmosphère et ça montre que certains ont l’air plus brillant sur un field que sur un floor!

On commence notre match en D, face au vent. L’intensité est extrêmement haute de la part des deux équipes. Nous arrachons cette première D, nous marquons le premier point! On convertit notre attaque ensuite. Comme contre le SUN, on commence à y croire. Et puis soudainement, Izaka augmente son effort en D et notre attaque devient complètement stagnante. Nous avons de la difficulté à faire progresser le disque et à se démarquer pour les dumps. Izaka se creuse une avance confortable. Rendu vers le 3/4 du match, nous trouvons une solution pour l’attaque! Surprendre la défense adverse en faisant énormément de cuts de handler vers le fond. Junior en particulier se prend pour un zoneur. Il enchaîne les points et ça ouvre beaucoup de place pour les appels des autres et le mouvement du disque. Nous avons fini par nous incliner sur le score de 17-12, mais ce match nous a permis de développer une nouvelle arme offensive surprenante pour les clubs adverses! Un peu déçue de ne pas se battre pour la première place, mais extrêmement déterminée à ramener une médaille à Grenoble, l’équipe se prépare mentalement à son match de la 3ème place vs Sesquidistus!

Tous ont en tête le match à deux visages contre les Sesqui à la première phase (nous perdions 4-6 à la mi-temps, pour finalement marquer 8 points consécutifs en seconde période et l’emporter 12-6)! Loin de nous l’idée de prendre ce match à la légère. Nous voulons entamer ce match les crocs sortis, ne pas se faire peur et se mettre à l’abri dès que possible. Le match débute très bien pour les Monkey. La zone est d’une efficacité redoutable contre eux encore une fois. Nous prenons une avance rapidement! Offensivement, nous continuons à utiliser notre nouveau combo : Paolo (et d’autres) lancent des longues à notre nouveau middle : Junior le zoneur. Cécile continue d’attaquer en longueur comme elle l’a si bien fait aux deux phases. Nénette continue d’enchaîner les points joués à un rythme effréné. Bastien continue de plonger plus souvent qu’un joueur de foot italien. Bref, le plan de match se déroule à merveille pour nous!
La médaille de bronze rentre à Grenoble! Junior fait l’avion (encore)! L’ambiance est euphorique, un sentiment de devoir accompli envahit l’équipe! Nous nous rejoignons en cercle avec les Sesqui. Nous mentionnons le haut degré d’esprit sportif qui a régné dans ce match. Les Sesqui n’ont pas du tout démérité leur prix d’esprit sportif à ce tournoi. Ils ont été un exemple pour les autres clubs. Ils méritent toute notre reconnaissance et nos félicitations à cet égard!

Cette victoire, c’en est une d’équipe. Jamais nous n’aurions pu aller la chercher sans la contribution de TOUT le monde. Chacun a excellé dans quelque chose pendant ce tournoi (jouer de la D serrée, faire circuler le disque, être un élément clé dans la défense de zone, multiplier les jeux acrobatiques, etc…). Tout ce parcours et cette préparation pour un titre de 3ème place mixte en France, c’est absolument énorme!201603_D1mixte_equipeL’heure est maintenant à l’émotion après ces matchs. Il paraît que Junior prévoit de demander Paolo en mariage dans les mois qui viennent (ndlr : Paolo reste à Grenoble jusqu’en décembre 2016, bouge toi Junior!). Jib marche maintenant comme un pingouin, mais il a le sourire fendu jusqu’aux oreilles. Que dire de Klem… selon les dires de Chachou, on l’a cassé. Apparemment il a dormi comme un bébé  (ou un cadavre).

201603_D1mixte_momie

Jeu des 7 différences (indice : il y a une personne vivante sur l’une de ces photos)

Pour conclure ces championnats, nous aimerions remercier tous les Monkey, faisant partie du projet mixte ou non, car c’est bien une victoire collective. Vous nous avez poussé à nous surpasser continuellement. Que ce soit à l’entraînement, en stage ou bien à la Bobine! On remercie également les équipes avec qui l’on a organisé des rencontres amicales afin de se préparer au mieux : Dahultimate (Annecy), Chamber’Monts Disque (Chambéry), Discobols (Nîmes), Wizards (Genève), Moustix (Lyon).

Mat & Bast.

Facebooktwittergoogle_plus

2 réflexions au sujet de « Podium historique en D1 mixte ! »

  1. Pffffffffffffff vous êtes trop forts tous les deux. Cet article est génial. Merci les copains. Vous nous manquezzzzzzzzzzzzz. Des bisous

  2. Bravo les singes, trop fier d’être un Monkey! Superbe équipe de mixte, avec du beau jeu.
    Chouette article en plus! Encore bravo a tous!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *