Open DR2 : du suspens pour la montée !

Facebooktwittergoogle_plus

C’est parti pour la deuxième campagne de la DR2 cette année avec pour objectif principal la montée en DR1 qui semble accessible après le très bon résultat de la 1ère phase. En effet, 3 victoires et 1 défaite accompagnées d’un goal-average avantageux nous permet de pointer notre nez à la première place de ce mini-championnat à 5 équipes.
A noter l’apparition de Robin et Cyrille dans le roster pour remplacer les absences de Thomas, Ben et Nick. Tout le monde se retrouve donc samedi matin sur le parking de l’esplanade, en pleine forme et prêt à en découdre. Un léger contre temps sur fond d’oubli de maillots (Fabien et Guillaume pour ne pas citer de noms) n’entame pas la bonne humeur ni la concentration d’ores et déjà présente sachant que le premier match contre Vazylence a des airs de revanche.

La bonne humeur ayant sûrement pris le pas sur la concentration pendant le voyage, le début du match contre Vazylence correspond exactement au schéma de jeu inconsciemment mis en place depuis le début de championnat et que l’on peut résumer en une phrase : « On prend une branlée en première mi-temps puis on gagne à l’universe ».
Suivant ce précepte, la première mi-temps est rugueuse, surtout pour Violaine qui passe plus de temps par terre qu’à l’accoutumée, bien aidée par les défenseurs valentinois un tantinet maladroits. Résultat, 5-2 pour Valence au moment où la mi-temps est annoncée. Heureusement, après un ou deux speechs bien sentis, le réveil a sonné pour les Monkeykey. Les appels se font plus francs, les passes plus précises et les défenses plus tranchées nous permettant de remonter petit à petit dans le match et gagner à l’universe 9-8, point conclu par un Guillaume particulièrement inspiré dans cette deuxième partie de match.
Il fut d’ailleurs élu homme du match par les joueurs de Vazylence et a donc pu déguster la sublime pogne, récompense ultime pour un valentinois.

Une table de marque pour reprendre des forces et nous voilà face aux Diplod2cut’s que nous avions battus à l’universe lors de la phase aller. Miraculeusement, le match est cette fois pris du bon bout nous permettant une victoire 10-7 accrochée certes mais ne manquant pas de maitrise et de calme. A noter la sortie de notre capitaine Jose sur crampe lui permettant de distiller ses consignes depuis la side line pour le restant du match.

Bilan donc très positif de cette première journée nous permettant de rêver au titre de champion et à la montée. Mais pour cela il ne va pas falloir faiblir, les résultats étant très serrés, aucun faux pas ne sera permis. Quoi de mieux alors que d’aller faire un petit peu de team building aux 3 brasseurs où le repas sera sain et équilibré, parfait pour une régénération musculaire optimale.
Une séance de yoga organisée la veille est au menu du réveil du dimanche matin pour les plus téméraires, souples ou moins souples, suivie d’un petit déjeuner ou encore une fois le sourire est au rendez-vous. Tout le monde est alors conscient du poids qui pèse sur nos épaules : permettre à El capitan Jose d’effectuer un grand chelem de montées cette année (indoor + open). Même si certains l’entendent déjà s’en vanter pendant des années, l’équipe reste motivée pour atteindre cet objectif !

Sur notre route, un premier match piège contre les bouquetins nous attend. Nous les avions battus à l’aller, mais avions eu du mal à attaquer leur zone. Dès le premier point la zone est posée et comme attendu nous avons beaucoup de mal à l’attaquer ce qui leur permet de prendre une avance conséquente dans ce match (4-1 bouquetins à la mi-temps). Nous prenons la mesure de cette zone en trouvant de longues passes sur Robin et Antonio notamment mais nous le faisons trop tard et n’arrivons pas cette fois à remonter le déficit. Défaite 7-5 pour commencer la journée contre une belle équipe des Bouquetins tactiquement très en place.

Cette défaite fait mal à la tête, en tout cas bien plus que les quelques bières bues la veille.  Cependant, rien n’est perdu. Une victoire dans notre dernier match contre les Fumble 2 nous permettrait de finir à la première place ex-aequo avec Vazylence et les Bouquetins. Tout se jouerait alors au goal-average pour la victoire. Nous décidons de prendre le match contre la jeune équipe des Fumble 2 avec sérieux en essayant de soigner au mieux le goal-average. Victoire 12-1 qui nous permet d’attendre alors relativement sereinement (ou pas) le résultat final de notre championnat.

Après un très long suspense d’environ une semaine, les résultats tombent. Nous finissons 2èmes derrière Vazylence. Une déception certes car nous savons que nous ne sommes pas passés loin de la victoire mais une satisfaction aussi car  l’équipe monte en DR1 ! Le grand chelem de Jose est donc effectif, les Monkeykey vous donnent rendez-vous en DR1 l’année prochaine où, j’en suis sûr, ils feront des miracles ! Monkeykey en N3 ? rêves ou réalité ???

Renaud.

Facebooktwittergoogle_plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *