Indoor, les Monkey dans le Jura : 3, 2, 1, Comté !

Facebooktwittergoogle_plus

Départ presque groupé pour la fine équipe Monkey (Hugo, Alex, Ian, FX, Joe, Bastien, Flo, Pierre G et Pierre C), le lieu de RDV étant finalement déplacé dans le lit de Ian afin que tout le monde soit à l’heure. Le conducteur appuie sur le champignon pour que FX puisse enfin s’extasier sur les paysages de sa région préférée au lieu de se plaindre des choix musicaux des DJs.

2016_indoorn2aller_3

Houuu ambiance Halloween !

Routes défoncées, grévistes locaux, déviations sinueuses, recherche d’un sac à vomi pour Joe, rien de tout cela ne nous empêche d’arriver à l’heure… enfin d’arriver avant tout le monde, même les orgas. Histoire d’avoir bien le temps d’examiner tous les pièges de ce gymnase exigu.

Il faut être fin prêt pour le derby contre Moustix, qui donnera le ton du week-end et permettra d’évaluer le niveau notre équipe qui monte de N3 au milieu d’équipes habituées à la N2 ou qui descendent de N1. Entame de match un peu tendue, on encaisse un premier break pour être menés 0-2, puis les attaques commencent à se fluidifier, on recolle à 4-4. Enfin, notre défense se met en route, on punit derrière leurs turns, ils ne marqueront plus un point : victoire 12-4.

Très loooooongue pause de 3 heures qui nous permet de mettre en place une belle riposte défensive à la tactique de notre prochain adversaire, Everest.

Plutôt efficace, car ils encaissent un 9-0 d’entrée ! On prend la confiance, on fait rentrer les « vieux » en défense, score final 13-4. On termine donc notre 1ère journée d’une belle manière, avec 2 victoires et un beau goal average.

On dit que c’est entre 2 journées de compétition que l’on reconnait les vrais sportifs. Courte halte au F1, direction… un bar, enfin un des rares bars de Pontarlier ! Chaud devant, les bières sont servies, les pique-assiettes se ruent sur la surprise du chef, quelques cacahuètes. Et même si l’addition se révélera trop salée, rien ne retournera en cuisine. Nous nous dirigeons vers le prochain lieu de goinfrerie pour continuer notre gueuleton. A table ! (un jeu de société très peu team building et testé au bar s’est caché dans ce paragraphe, à vous de le deviner !)

12 pizzas pour 9, à base de Morteau, morbier, cancoillotte, Mont d’Or, et… une végétarienne. Petite séance dégustation des alcools locaux, on est fin prêts pour une longue nuit rallongée d’une heure.

Reprise en douceur contre Révos ? Loin de là : on met un peu de temps, jusqu’à 4-4, pour s’adapter à leur wall défensif. Une sacrée dose de patience devant leur zone et un bon blocage défensif de leurs handlers nous permet de faire la différence en fin de match, pour une 3ème victoire 9-5.

La poule haute et le maintien sont quasiment assurés, mais on a à cœur de bien faire contre l’autre équipe invaincue du groupe, Friz’Bisontins. Un match très intense, peu de points à cause d’une bonne pression défensive des 2 côtés. On prend doucement l’avantage en cours de match, mais on se fait rejoindre et dépasser dans le cap, pour une défaite 7-9 un peu frustrante, car on avait les disques pour scorer en fin de match.

Pas le temps de gamberger, il faut se ressaisir contre Freevol pour s’éviter quelques calculs savants et des triangulaires qui peuvent mal tourner au classement. On connait bien cette équipe repêchée de N3, affrontée l’année dernière : il faut bien bloquer leurs 2 handlers expérimentés et tenter de suivre leurs petites jeunes qui cavalent en middle, ce qui nous permet de faire le trou petit à petit au score pour s’imposer 12-8.

Donc, c’est fait, poule haute et maintien, pour une 1ère en N2, c’est plutôt pas mal ! La bonne surprise tombe pendant le trajet du retour (contrarié avec une vessie contrariante), on finit premiers de poule car Friz’Bisontins perd son dernier match à l’universe point contre Everest, ce qui nous permet de les dépasser d’une courte tête au goal average.

2016_indoorn2aller_5b

Si tu aimes cette photo, tape dans tes mains ! Clap Clap !

Classement final de la poule

Les Révos arrachent aussi leur place en poule haute, tandis que dans l’autre groupe, ce sont Frisbeurs, Zérogènes et RFO qui tirent leur épingle du jeu. On espère recevoir tout ce beau monde et plein de public grenoblois en janvier pour tenter d’accéder à la N1.

Enfin, quelques infos des plus importantes :

  • Ian a beaucoup lu, mais vraiment beaucoup, même à la frontale
  • Hugo retombe très bien, mais ça c’est grâce au judo
  • Alex peut réserver une table au restau complètement nu
  • Flo peut commenter un match par texto
  • FX aime vraiment, mais alors vraiment, cette région
  • Bastien a toujours une banane à offrir
  • Pierre G compte bientôt breveter le bowling frisbee
  • Joe conteste tous les calls pour pratiquer son français
  • Pierre C a eu mal partout, et tout le temps, la routine quoi.

Allez, viendez en indoor, c’est bien !

Pierre C.

Facebooktwittergoogle_plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *